Envoyer à un ami

Séjour Provence Robotique et impression 3D du 19 au 26 juillet 2020

Voir descriptif détaillé

Séjour Provence Robotique et impression 3D du 19 au 26 juillet 2020

Voir descriptif détaillé

16 participant entre 6 et 12 ans
introduction à la programmation arduino,à l'électronique, à la modélisation et l'impression 3D
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

  • Arrivé au camp :
    Arrivée tranquille des participants au centre Musiflore sous un beau soleil. On ressent déjà l’impatience de certains pour commencer la robotique et l’impression 3D.
    Le repas a été suivi d’une soirée où tous étaient prêts à dégainer des prénoms de leurs camarades afin de gagner !
  • 1er jour de camp :
    JPEGJPEGJPEG
    Afin que les membres du groupe se connaissent, connaissent le centre et de parler des bases de la robotique nous avons commencé la journée par une chasse au trésor. Le but étant de retrouver les pièces de robots dispersées par une compagnie pétrolière prénommée Oil & co. Cette compagnie voulant empêcher la création de robots permettant la découverte des fossiles dans une grotte pour leur permettre d’y puiser le pétrole.
    Nos jeunes inventeurs ont alors retrouvés toutes les pièces du robot ainsi que des fossiles et compris leur utilité.
    Ils ont ensuite profité d’un bon repas et d’un repos bien mérité.
    Dans l’après midi nous avons appris les bases de la programmation en partant de leurs connaissances et en jouant au robot humain, il fallait donc créer un programme afin que le compagnon (humain) robot puisse sortir du labyrinthe.
    Une autre activité l’après-midi était la construction de tunnels afin de tester plus tard les robots programmés, 2 groupes ont donc créer leurs patrons ont fabriqués leurs tunnels.
    S’en est suivi un goûter, des jeux puis après le repas une superbe veillé trace maudite afin de clôturer la journée.
  • 2e jour de camp :
    JPEGJPEGJPEG
    C’est aujourd’hui que les choses sérieuses commencent car on commence a apprendre la programmation avec un microcontrôleur arduino et un anneau LED dans un temps (comme ils sont beaux les jolies anneaux couleur Arc-en-Ciel),pour ce faire on utilise un arduino nano et on leurs apprends à câbler l’anneau de led en utilisant la breadboard, on utilise le programme exemple ColorPalette issu de la bibliothèque FASTLED pour simplifier la programmation, les enfants utilisent alors « la commande magique » leds[i].setRGB(Rouge,Vert,Bleu) afin de changer une à une la couleur de leurs LEDs.
    Dans un autre temps on apprend les bases de la modélisation et de l’impression 3D,on utilise tinkercad pour l’initiation (gratuit et directement accessible par navigateur) et on utilise fusion360 pour les initiés.Puis on apprends à utiliser Cura le slicer afin de comprendre le fonctionnement des couches et des supports.
    Les participants essayent donc de créer une boite pour les microcontrôleur et l’anneau LED qu’ils vont ramener à la maison,ça y est la 1re impression est lancée !
    Une fois toutes ces bases acquises on peut aller prendre un bon goûté avant de participer aux activités comme la balle au prisonnier ou les jeux de sociétés et on finit bien la journée en jouant au Times Up.
  • 3e jour de camp :

Aujourd’hui on commence le montage et la programmation des robots,ainsi pour commencer la journée Dimitri explique le fonctionnement des différentes pièces en parlant surtout sur les fonctionnement des moteurs et en expliquant comment échanger le sens de rotation de ceux-ci (inverser le sens du courant le traversant) puis il introduit le driver expliquant que celui-ci est capable de faire cela tout seul si on lui donne les bonnes informations tout cela expliqué en anglais et traduis par nos petit ingénieurs anglophones.

Fonctionnement d’un moteur
D4/D9D5/D10sens de rotation du moteur
0 0 STOP
0 1 sens horaire
1 0 sens antihoraire
1 1 STOP

Pour donner les informations au driver on utilise les ports digitaux de l’arduino.

Une fois toutes ces explications faites certains s’attellent au montage et au câblage du robot et d’autres continuent de programmer et de modéliser des boites pour leurs LEDs.
C’est ainsi que va naître le robot appelé psychopathe par ses créatrices (car pour l’instant il ne fait que foncer dans les murs)

Après un travail acharné les enfants sont invités par de drôles d’hommes poilues en peau de bête à montrer leurs valeurs dans un ensemble de jeux appelés les PaléOlympiades. La soirée finit dans le rythme de la veillée musicale pour une partie du groupes tandis qu’une autre parti du groupe fini la soirée dans le calme des mimes de l’ambassadeur !

  • 4e jour de camp :

Le montage des robots continue pour certains pendant que d’autres sont déjà en train de les faire rouler dans les tunnels d’où ils essaient de sortir en choisissant le bon temps de fonctionnement dans chaque direction. Pour ce faire nos jeunes programmeurs ont préalablement créé des fonctions grâce au tableau vu la veille et une fois qu’ils avaient vérifié le sens du branchement des moteurs en testant ceux-ci.
Il est quand même plus compréhensible de dire au robot « avancer() ; droite() ; » que d’utiliser des codes binaires !
La journée avance et certains robots sortent déjà du tunnel, bravo à leurs inventeurs, il est donc temps de leurs ajouter une fonctionnalité : Les capteurs !
Certains robots sont alors équipés de capteurs laser et c’est reparti pour de la programmation, un peu plus compliqué cette fois-ci.
A la fin de la journée psychopathe était enfin capable d’éviter les murs !

Pendant ce temps d’autres impressions 3D sont lancées afin d’ajouter quelques pièces aux robots, plaque d’immatriculation, une pièce pour fixer des LEDs afin d’avoir des phares...

Pour ceux qui ont préférés avancer sur les anneaux LEDs des boutons sont ajoutés à leur montage afin de changer le mode d’éclairage.

Pour clôturer cette journée pleine de nouvelle connaissance et d’oubli de point-virgule, après le goûter les enfants on pu éviter des ballons en jouant à la grille magique, et ensuite passer une super soirée Loup-Garou !

  • 5e joue de camp :

Demain c’est les retransmission il faut donc commencer à les préparer et faire un bilan sur ce que l’on a appris cette semaine. On finit de programmer les robots et de nouveau robots sont baptisés, bienvenus à Wally et Jojo.

Jojo passe le tunnel sans problème grâce à son capteurs, pendant que Psychopathe n’arrive plus à le faire depuis qu’il en a un, la programmation du capteur est plus compliqué que prévu mais les filles persévèrent.

Pendant ce temps un autre groupe prépare une affiche sur le séjours qui vient de passer et sur ce qu’ils y ont appris.

A la fin de la journée l’affiche est commencée et Jojo est toujours le seul à passer le tunnel même si Wally et Psychopathe ont bien avancés.

Pendant le repas du midi un chose étrange s’est passé, il semblerait qu’un espion se faisait courser par un contre-espion, ceci était signe annonciateur de l’activité de l’après-midi.

Pour finir la journée après un excellent repas quoi de mieux qu’un petit film ?
A l’unanimité le public à voté pour Astérix et Obélix mission Cléopâtre et c’était parti pour une séance de ciné plein air !

  • 6e jour de camp :

Les retransmissions c’est cette après-midi, on finit donc l’affiche et on se prépare pour ce que l’on va dire pendant la présentation. On créé aussi un joli stand d’où on peut expliquer aux parents le matériels et les méthodes utilisés pour les robots.

L’après midi arrive et les explications vont bon train sur le stand ! La présentation est clôturé par la démonstration de nos 3 robots après des explications sur leur fonctionnement et leurs composants.

L’après-midi est fini et tout le monde est content de ce qu’il à fait aujourd’hui.

Après le repas les enfants n’étaient pas prêts pour ce qui allait se passer, la soirée à commencé par une fureur (blind test géant par équipe) qui a mis l’ambiance au début de soirée, et cette fureur à été suivi d’une boom. Tout le monde sur la piste de dance et c’est parti pour un maximum de fun pour cette dernière soirée au camp !

  • Jour du départ :

Et c’est déjà le jour du départ, certains auraient aimés aller plus loin sur leur robot mais le temps passe trop vite quand on s’amuse !

Pour certains c’est levé assez tôt pour ne pas louper le train à la gare de Valence TGV, pour d’autres on joue aux jeux de sociétés tant que les parents ne sont pas arrivés. Pour ceux qui reste 2 semaines on part en randonnée et on s’installe dans un vaste terrain afin de faire du drone et de jouer au Galérapagos !

Et c’est ainsi que se termine notre séjour les enfants repartent plein de nouvelles connaissance et avec l’envie de continuer la robotique une fois à la maison.

Nos partenaires

Voir également